Quelles opérations se combinent le mieux avec un lifting du visage ?
14 octobre 2015
Les cicatrices après la chirurgie : des conseils pour les atténuer
10 novembre 2015
Voir tous

La chirurgie du nez peut-elle aider l’adolescent à améliorer sa vie sociale ?

La rhinoplastie, ou encore la chirurgie esthétique du nez, est indubitablement aujourd’hui une des interventions les plus demandées et les plus pratiquées par les chirurgiens plasticiens. Les raisons d’un tel succès s’expliquent en partie par une grande demande de la part des jeunes, dont beaucoup développent un véritable complexe envers la forme et la dimension de leur nez à partir d’un certain âge. L’opération les aide-t-ils vraiment à se sentir mieux dans leur peau ? Améliore-t-elle en conséquence leur vie sociale ?

 

Chirurgie plastique du nez : ce que le jeune doit savoir avant d’envisager la rhinoplastie

Avant toute chose, s’il est normal que les jeunes adolescents ont conscience très tôt de leur physique et donc de ce qu’ils jugent comme des imperfections de leurs nez (nez trop grand, trop aplati, nez bossu,…) le jeune patient ne pourra commencer à envisager l’opération de qu’à partir d’un âge minimum de 16 ou 17 ans, le temps que la croissance osseuse nasale se stabilise.

Mais ce n’est pas tout : le jeune qui a pour intention de profiter de la chirurgie doit aussi démontrer lors de la rencontre préliminaire avec le chirurgien d’être bien conscient de l’ampleur de la chirurgie du nez, celle-ci opérant un changement radical et définitif sur l’aspect de son visage. Pour plus d’informations sur les indications de la rhinoplastie, cliquez ici.

 

Un nouveau nez représente un nouveau départ pour le jeune patient

Vient maintenant la question de l’effet psychologique et physique de la rhinoplastie sur le patient, un sujet sur lequel le célèbre magazine PLOS ONE a consacré un sujet détaillé: si le patient a bénéficié de la chirurgie afin de remédier à un problème respiratoire (qui peut être causé par une déviation de la cloison nasale), alors l’effet est garanti, et la personne retrouve une grande aise lors de la respiration. Si en revanche l’ambition qui l’a amené au plasticien est purement esthétique, alors là aussi l’effet est spectaculaire : le jeune gagne une meilleure assurance en lui-même, et il n’est plus gêné par les regards de ses camarades ou par son propre jugement. Son envie d’aller vers les autres augmente, améliorant globalement sa vie quotidienne.