Les légitimes craintes préopératoires d’une abdominoplastie après grossesse
7 mars 2017
Comment retrouver une poitrine ferme et galbée après l’allaitement ?
15 mars 2017
Voir tous

Tout savoir sur Endométriose, une maladie gynécologique chronique

L’Endométriose est une maladie très douloureuse qui touche 1 sur 10 femmes. Véritable plaie pour les femmes concernées, cette affection gynécologique peut mettre la fertilité de la femme en danger. Quels sont les symptômes d’Endométriose ? Est-ce qu’elle peut être traitée ?. Nous répondons à ces questions à travers cet article.

Woman with stomach ache

Définition et symptômes

Le sujet de l’Endométriose reste encore tabou, même si cette maladie est responsable de stérilité de 20 à 30% des femmes. Cette maladie chronique est manifestée par la propagation de l’endomètre (une muqueuse qui tapisse l’utérus) en dehors des frontières utérines. On parle d’endométriose lorsque, pendant les menstruations, le sang migre vers la cavité abdominale.
Les symptômes sont surtout des douleurs importantes ressenties pendant la période des règles et pendant les rapports sexuels. Dans certains cas, la douleur est tellement atroce que la femme ne peut même pas se tenir debout. Des douleurs au niveau de l’abdomen, des douleurs lombaires ou pelviennes, une perte de connaissance, des vomissements, des douleurs de la jambe des difficultés pour uriner (parfois également du sang ou des brûlures dans les urines), des problèmes de digestion, une constipation ou diarrhée, des saignements, etc. sont parmi les symptômes les plus courants de cette pathologie chronique.

Quel est le lien entre Endométriose et fertilité ?

Le souci des femmes atteintes d’Endométriose ne sera pas de savoir comment retrouver une belle poitrine après l’allaitement, ou comment gommer les vergetures après l’accouchement. Mais, ça sera plutôt est ce que leur rêve d’être une maman pourra se réaliser un jour. Selon les études, les femmes qui souffrent d’endométriose trouvent une difficulté à tomber enceinte. Le risque de développer une grossesse extra-utérine existe également. En effet, les femmes atteintes l’Endométriose présentent des modifications de la cavité pelvienne, de l’utérus et des ovaires. De plus, des changements au niveau de la muqueuse utérine peuvent l’empêcher de fonctionner d’une façon normale après la fécondation.

Existe-t-il un traitement pour limiter les effets ?

Le toucher vaginal est l’examen le plus performant et le plus sûr pour diagnostiquer une endométriose. S’ajoute à ça, une échographie transvaginale et une IRM. Il n’existe pas jusqu’à ce moment un traitement efficace pour l’Endométriose. Les avis oscillent entre le traitement médical et le traitement chirurgical. Selon les spécialistes, une intervention chirurgicale pour supprimer les lésions est possible, mais les risquent de récidives existent quand même.